Expert(e) court-terme Inspection et audit – secteur de la santé (H/F)

37 views

L’objectif principal est de cette mission est de mettre en place un compagnonnage avec l’Inspection Générale de la Santé (IGS) de Guinée afin de rationaliser et d’optimiser les fonctions de contrôle, de vérification et d’audit. Il est prévu de consolider et professionnaliser les capacités d’audit, de contrôle et d’inspection des services du Ministère de la Santé, des établissements sanitaires et autres entités relevant de son champ de compétence.

De cet objectif global, découlent des objectifs spécifiques suivants :

  1. Recenser les textes et normes existants, analyser et formuler des recommandations ;
  2. Développer des stratégies de vérification et d’audit (planification, orientations…) sur une et plusieurs années et donner des pistes de négociations pour les mettre en œuvre (dossier chiffré sur coûts et résultats, inscription de programmes d’audits de régularité à fort enjeux et risques…) ;
  3. Analyser les outils de travail existants et proposer des outils de travail adaptés au contexte de l’IGS : outil de planification et suivi des missions, modèles de grille d’inspection et de rapport d’inspection (conformes au Manuel de procédures du Ministère de la santé et aux exigences de l’inspection externe et de la certification),
  4. Réfléchir sur la mise en place d’une base de données permettant de stocker et analyser des données brutes (mobiliser un PC en guise de serveur et disposer d’une sauvegarde) ;
  5. Proposer si nécessaire, des formations ciblées sur l’inspection financière (finances publiques, audit financier, techniques de détection de la fraude) ainsi que sur le corpus règlementaire afférent aux inspections spécifiques internes en matière de finances, réalisables dans le domaine de la santé et adaptés aux profils des personnels de l’IGS ;
  6. Développer les synergies entre les contrôles de l’utilisation des ressources et le respect des normes en santé (soit par exemple par l’organisation de réunions entre les services exerçant des missions de contrôles, de supervision, de vérification …) La démarche doit permettre de développer la capacité à rendre compte mais aussi à exploiter les résultats des inspections, pour la mise en place de mesures conservatoires ou pour la contribution à l’identification des besoins en vue de la planification.
  7. Réaliser des recommandations sur les actions de communication autour de leur activité

  8. Résultats à atteindre

  9. L’identification des textes nécessaires à l’amélioration du fonctionnement de l’IGS est réalisée ;

  10. Les outils de travail complémentaires ou améliorés sont proposés et utilisés (tels que les outils de planification et suivi des missions, des modèles de grille d’inspection, des rapports d’inspection …) ;

  11. L’Identification des besoins en matériel d’inspection est identifiée avec l’IGS avec d’ores et déjà la mobilisation d’un PC en guise de serveur et la mise en place d’une politique de sauvegarde ;

  12. L’amélioration dans la mise en œuvre des procédures est constatée (au travers des rapports de missions exécutées à la suite des recommandations des experts) ;

  13. Les formations ciblées sur les outils spécifiques de l’inspection financière et sur le corpus règlementaire sont réalisées ;

  14. Les pistes d’amélioration des synergies entre les contrôles de l’utilisation des ressources et le respect des normes en santé sont développés (par exemple organisation de réunion de mutualisations des informations et de planification de missions…) ;

  15. Des recommandations sur les actions de communication autour de leur activité sont réalisées.

APPLY HERE

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *